Temporisation SDI-12 - WXT530

Série WXT530 Guide de l’utilisateur

Document code
M211840FR
Revision
F
Language
Français (France)
Product
WXT530
Document type
Guide de l'utilisateur

La figure suivante présente un diagramme de temporisation pour une commande SDI-12 et sa réponse. Toutes les temporisations SDI-12 ont une tolérance de ±0,40 ms.

Figure 1. Schéma de temporisation

Seule exception : le délai écoulé entre le bit d'arrêt d'un caractère et le bit de départ du caractère suivant, qui peut être au maximum de 1,66 ms, sans tolérance.

  • Un enregistreur de données transmet une rupture en réglant la ligne de données sur un espacement d'au moins 12 ms.
  • Le capteur ne reconnaît pas les ruptures dont le délai d'espacement continu est inférieur à 6,5 ms. Cependant, il reconnaîtra toujours les ruptures dont le délai est supérieur à 12 ms.
  • Lors de la réception de la rupture, le capteur doit détecter 8,33 ms de marquage sur la ligne de données avant de rechercher une adresse.
  • Le capteur doit sortir du mode veille et pouvoir détecter un bit de démarrage d'une commande valide dans un délai de 100 ms après la détection d'une rupture.
  • Lorsque l'enregistreur de données a transmis le dernier caractère d'une commande, le contrôle des données est transféré dans un délai de 7,5 ms.
  • Après avoir reçu la rupture et la commande, le capteur concerné définit la ligne de données sur un marquage de 8,33 ms, puis envoie la réponse (tolérance : -0,40 ms). Le bit de démarrage du premier octet de réponse doit se lancer dans un délai de 15 ms après le bit d'arrêt du dernier octet de la commande (tolérance : +0,40 ms).
  • Lorsque le capteur a transmis le dernier caractère d'une réponse, il se passe en général 7,5 ms (tolérance : +0,40 ms).
  • Le marquage entre la fin du bit d'arrêt et le bit de démarrage (entre les caractères par exemple) ne doit pas dépasser 1,66 ms sur tous les caractères dans la commande ou la réponse (aucune tolérance). De cette manière, une réponse peut être renvoyée à une commande M dans une fenêtre de 380 ms.
  • Les capteurs doivent repasser en mode veille après avoir reçu une adresse non valide ou détecté un état de marquage sur la ligne de données pendant 100 ms (tolérance : +0,40 ms).
  • Lorsqu'un enregistreur s'adresse à un capteur différent ou si la ligne de données est restée dans un état de marquage pendant plus de 87 ms, la commande suivante doit être précédée par une rupture.
Le mode veille, outre le fait qu'il favorise une faible consommation, est un état de protocole qu'il est long de quitter.